Le Développement durable dans un cabinet d’orthodontie

A l’heure où la Terre s’interroge sur son avenir écologique, il y a des mesures simples qu’il est facile d’adopter dans un cabinet d’orthodontie. Découvrez les mesures en faveur de l’envirronnement qui sont mises en place dans le cabinet du Docteur Asselborn à Lyon Villeurbanne.

Développement durable et Orthodontiste

La dématérialisation des dossiers patients et l’information des cabinets ont permis de limiter au maximum l’utilisation du papier. La télétransmission des feuilles de soins apporte par ailleurs une rapidité de gestion qui permet un remboursement du patient plus rapide pour les traitements couverts par l’Assurance Maladie.

Pour les échanges entre confrères, l’envoi des courriers par mail évite l’impression de lettres. Le Docteur ASSELBORN utilise également MonSisra® la plateforme mise en place par la CPAM pour la transmission sécurisée des données médicales entre praticiens.

Le scanner numérique pour la prise des empreintes d’étude au moment du bilan orthodontique permet une diminution notable de l’utilisation de l’eau. Les logiciels actuels permettent en effet de visualiser précisément les empreintes et de les « manipuler » comme cela se fait avec des moulages en plâtre.

Du fait de la prise d’empreintes numériques pour la fabrication des appareils orthodontiques sur mesure, comme pour les gouttières invisibles du traitement Invisalign®, il n’est plus nécessaire de faire appel à un transporteur (camion, avion,…) pour envoyer ces empreintes chez le fabricant, comme cela se faisait avec les empreintes en alginate.

De plus, en effectuant les commandes de matériel dans de plus grosses quantité, ceci limite les transports et par conséquent diminue les rejets à effets de serre du cabinet d’orthodontie.

Les appareils orthodontiques les plus courants sont constitués de métaux. La récolte de ses déchets par une société spécialisée dans la collecte des matériels médicaux permet le recyclage  ces produits pour les réutiliser dans d’autres secteurs.

Par ailleurs, nous vérifions régulièrement que les robinets soient bien fermés, les lumières et matériels électriques non utilisés éteints.

Développement durable et Patient

Tous les orthodontistes vous le diront : il faut se brosser les dents trois fois par jour pour avoir une bouche propre et saine. Le brossage des dents avec un appareil orthodontique est plus long que sans appareil. Pour avoir une bonne hygiène dentaire, il faut plusieurs intervenants (voir nos conseils sur l’hygiène dentaire).

Tout d’abord, la brosse à dent : lorsque vous arrivez chez votre orthodontiste et que vous savez que vous n’aurez pas le temps de vous nettoyer les dents avant de venir, apportez votre brosse à dents et votre dentifrice. Si vous avez oublié, pas de panique, votre orthodontiste tient à votre disposition des brosses à dents à usage unique (imprégnées de dentifrice). CONSERVEZ-LA ! Elle pourra vous resservir chez vous en ajoutant du dentifrice.

L’eau sert uniquement à humidifier la brosse avant le brossage et à vous rincer la bouche après le brossage. Inutile de laisser couler l’eau tout le temps du brossage surtout qu’un bon brossage avec un appareil dure trois minutes.

Nous tenons à votre disposition un petit cabinet de toilette avec un lavabo pour l’hygiène dentaire. Éteindre les lumières en sortant c’est aussi économiser de l’électricité.

Développement durable et Brosse à dents jetables

De nos jours, les brosses à dents sont principalement en plastique. Les fabricants innovent et cherchent à limiter les déchets  en favorisant les éléments interchangeables (têtes de brosse pour les brosses à dents électriques) ou en utilisant des matériaux biodégradables (bambou ou paille de blé).

Les NOUVELLES BROSSES A DENTS JETABLES BIODEGRADABLES que nous utilisons au cabinet du Docteur Marc ASSELBORN sont avec des manches à base de paille de blé.

Avec une tête spécialement étudiée pour les traitements orthodontiques, leurs poils en charbon de bambou ont des propriétés spécifiques qui favorisent une bonne hygiène tout en luttant contre la plaque dentaire.

Posez votre question

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués d'une *.